Pour Marine Le Pen, la guerre anti-drogue de Darmanin organise en réalité sa "dépénalisation"

par LeHuffPost

Une agitation autour d’une lutte antidrogue jugée factice. À quelques heures du séminaire gouvernemental sur la sécurité qui s’ouvre ce mercredi 9 septembre, Marine Le Pen décrédibilise l’action de Gérald Darmanin qu’elle accuse de dépénaliser l’usage de stupéfiants, quand lui fait de la lutte antidrogue l’un des chevaux de bataille de son mandat.

Vidéo suivante dans 5 secondes

Autres vidéos

Lecture automatique

Liens commerciaux