Macron assure que s'il "avait été un peureux, il n'aurait pas quitté le gouvernement"

par BFMTV

En août dernier, la démission d'Emmanuel Macron avait provoqué la colère de Jean-Christophe Cambadélis. Le premier secrétaire du Parti socialiste avait dénoncé la "convenance personnelle" de l'ancien ministre de l'Economie. "Si j'étais un peureux, je n'aurais pas quitté le gouvernement", a répliqué le candidat à la présidentielle ce jeudi sur BFMTV et RMC. Le fondateur du mouvement En Marche! a également assuré avoir "pris tous les risques", mettant en avant sa démission du gouvernement et son intention de briguer un premier mandat.

Vidéo suivante dans 5 secondes

Autres vidéos

Lecture automatique

Liens commerciaux