Yémen : une quarantaine de morts, surtout civils, dans des raids aériens

par euronews-fr

Cela fait 27 jours que la coalition arabe conduite par l’Arabie Saoudite a entamé des frappes aériennes au Yémen. L’objectif de cette intervention est de stopper l’avancée de la milice chiite houthie qui contrôle déjà de vastes pans du territoire.

Ce mardi, les raids ont fait au total au moins une quarantaine de morts, essentiellement des civils, ainsi que des dizaines de blessés, selon des sources locales.

L’une des frappes a visé un pont dans une province du centre du pays, au moment où des véhicules rebelles passaient dessus.

Une autre frappe a touché un bâtiment des services de sécurité près de la frontière saoudienne.

La ville de Taiz n’est pas non plus épargnée par les violences qui opposent les rebelles chiites et les forces restées fidèles au président Abd Rabbo Mansour Hadi.

Les nombreuses tribus du pays sont aussi engagées dans un camp ou dans l’autre.

En raison de l’insécurité, l’Organisation internationale des migrations (OIM) a annoncé mardi qu’elle suspendait temporai

Vos réactions doivent respecter nos CGU.