Yemen : Près de 80 morts à Sanaa dans un triple attentat suicide contre deux mosquées

par euronews-fr

Un triple attentat suicide contre deux mosquées à Sanaa a fait près de 80 morts, les attaques les plus sanglantes depuis la prise de la capitale du Yémen par une puissante milice chiite fin janvier. Plus de 120 personnes ont été blessées dans ces attentats.

Le pays subit une crise attisée par la milice chiite des Houthis et les jihadistes sunnites d'Al-Qaïda, deux groupes hostiles au pouvoir du président Abd Rabbo Mansour Hadi. Et si ces nouveaux attentats à Sanaa n'ont pas été revendiqués dans l'immédiat, la technique de l'attaque suicide rappelle le mode opératoire du réseau Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), ennemi juré des Houthis et implanté dans le sud et le sud-est du pays.

Pendant la prière hebdomadaire de midi, un kamikaze s'est fait exploser à la mosquée Badr, dans le sud de Sanaa, suivi d'un autre à l'entrée de ce même lieu de culte au moment où les fidèles prenaient la fuite, selon des témoins. Un troisième kamikaze a attaqué une mosquée du nord de la capitale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.