Voyage dans le futur de la cathédrale Notre-Dame de Paris

par LCI

  • info

À Notre-Dame, des échafaudages habillent entièrement l'édifice pour pouvoir sécuriser les voûtes. Dans quelques mois, la cathédrale entrera dans une nouvelle phase. Une autre armature se dressera à l'endroit où s'est effondré la flèche du monument pour commencer la reconstruction proprement dite.Pour l'instant, les cordistes continuent les opérations de nettoyage. On remarque encore les restes des grandes poutres calcinées, mais pas complètement brûlées. Elles servaient de socle à la charpente de la flèche. Au-dessus, un parapluie de plastique a remplacé la toiture en plomb. L'échafaudage calciné a été entièrement démonté au mois de décembre.Plus tard, les tailleurs de pierre vont entrer en jeu pour préparer des claveaux, ces blocs qui forment les arcs de voûte. On verra à nouveau quatre demi-arcs d'une portée de neuf mètres chacun qui seront tenus au milieu par une clé de voûte en forme d'anneau, un cercle parfait de deux mètres de diamètres. Alors à quoi vont ressembler l'édifice, sa charpente et sa voûte à la fin des travaux ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.