Vol MH370 : des "objets suspects" repérés dans l'Océan indien

par euronews-fr

Les recherches s’intensifient dans le sud de l’Océan indien après la détection, par un avion chinois, de débris intriguants, susceptibles de provenir du Boeing 777 de la Malaysia airlines.

Pékin a dépêché son brise-glace Xue Long – “Dragon des glaces” – sur place.

Le vol Kuala Lumpur – Pékin s’est volatilisé peu après son décollage le 8 mars avec 239 personnes à bord, dont 153 Chinois et quatre Français.

Les recherches couvrent 68.500 km2 à 2.500 kilomètres des côtes australiennes.

Dix avions – chinois, japonais, australiens, américains et néo-zélandais – survolent la zone. Le Pentagone a même dépêché un sonar capable de détecter des signaux jusqu‘à 6.000 mètres de fond.

Le temps presse : dans une dizaine de jours, les boîtes noires de l’appareil cesseront d‘émettre. Et le passage de la dépression tropicale Gillian pourrait compromettre les recherches.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.