Vol MH 17 : échec d'un cessez-le-feu dans l'Est de l'Ukraine

par euronews (en français)

Pour le cinquième jour consécutif, les séparatistes n’ont pas laissé les experts internationaux accéder au site du crash du vol MH 17.

L’armée ukrainienne avait annoncé la suspention pour une journée de son offensive dans l’Est. Malgré ce cessez-le-feu unilatéral, les combats continuent, les troupes loyalistes répondant aux attaques des rebelles, notamment autour de Shajtiorsk, une localité voisine de Grabove, où le vol MH 17 de Malaysia Airlines s’est écrasé le 17 juillet.

Moscou a par ailleurs dépêché ses propres experts, qui seraient déjà arrivés à Kiev.

Si la plupart des corps ont pu être récupérés, des restes humains et des effets personnels doivent encore être récupérés et préservés pour les besoins de l’enquête.

Washington juge probable que le Boeing ait été abattu par un missile livré par la Russie aux séparatistes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.