Voitures électriques : le défi du recyclage des batteries

par LCI

  • info

Dans l'atelier Indra, toutes les voitures bonnes pour la casse sont entièrement désossées. Parmi elles, de plus en plus d'électriques. Il faut alors récupérer la batterie qui sera mise dans une caisse pour rejoindre la filière de recyclage. Pour le moment, un seul constructeur automobile joue le jeu à fond. Une grande marque française dont le partenaire près de Metz démantèle déjà toutes ses batteries. Chaque pièce est triée et chaque matière séparée. Mais tout ne peut pas être récupéré. L'usine parvient quand même à recycler 65% du poids des batteries. Pour les industriels européens, maîtriser ce recyclage devient un atout stratégique. La grande majorité des métaux présents dans les véhicules électriques sont issus de l'extraction minière. Des mines qui n'existent pas aujourd'hui en Europe. En développant des filières de recyclage, on assure une forme d'indépendance. Il reste toutefois un problème écologique. Ces métaux recyclés comme le nickel, le cobalt et le lithium ne sont plus assez purs pour être réutilisé sur les batteries. Mais après deux ans de recherches, des scientifiques ont trouvé la solution.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.