Voitures d’occasion : le grand boom des ventes

par LCI

  • info

Adrien Barrial s'est fait plaisir sans se ruiner. Il y a quelques semaines, il a acheté une voiture familiale d'occasion à 20 000 euros au lieu de 30 000. Comme lui, de plus en plus d'automobilistes se laissent séduire par ce marché. En mai, il s'est vendu 141 000 véhicules neufs contre 472 000 d'occasion. Les ventes ont bondi de 48%. Une des explications est l'absence de malus pour ces véhicules vendus entre 20% et 30% moins chers que le neuf. De plus, il est possible de négocier des réductions pour des défauts mineurs. Comme il y a beaucoup de stocks, les vendeurs sont prêts à tout. Ils font même des facilités en rachetant vos anciens véhicules. Les Français ont réduit leur budget voiture. Par crainte de l'avenir, ils préfèrent être prudents. Aujourd'hui, les automobilistes n'hésitent pas à acheter leur voiture sur internet et se font livrer à domicile et ce, sans l'avoir vue. Preuve que le marché se porte bien. Un engouement qui s'explique aussi par les primes à la conversion accordées pour l'achat de véhicule d'occasion électrique ou hybride.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.