Virus mutant : tests massifs à Bagneux

par LCI

  • info

Toute la journée, la file a été ininterrompue, car les habitants de Bagneux sont inquiets. Après la découverte jeudi d'un cas lié au variant anglais dans une école, une campagne de dépistage massif a été lancée dans toute la ville. Beaucoup d'enfants scolarisés dans l'établissement sont venues ce samedi. Face aux inquiétudes, la maire, Marie-Hélène Amiable se veut rassurante. Mais que se passera-t-il si dans quelques jours, des nouveaux cas du virus mutant sont détectés ? Faudra-t-il s'en inquiéter ? Docteur Benjamin Davido, infectiologue à l'hôpital Raymond-Poincaré à la Garches (Hauts-de-Seine), tempère : "Ce variant, il a une capacité de se transmettre plus, c'est-à-dire de 40 à 70% et notamment au sein des populations jeunes. Ça ne va pas dire qu'il va donner plus de formes graves et plus de symptômes, mais qui peut, de façon arithmétique, augmenter le nombre de cas". Depuis hier, vendredi, 900 personnes ont été testées à Bagneux. Les habitants ont jusqu'à mardi pour se faire dépister. Les premiers résultats ne seront pas connus avant la semaine prochaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.