Violences et insécurité: Eric Dupond-Moretti face aux accusations de laxisme

par l'Opinion

  • info

Pendant que le gouvernement poursuit sa séquence «régalienne» et alors que Gérard Darmanin affiche sa fermeté sur le volet sécuritaire, la voix du nouveau garde des Sceaux dissone quelque peu de celle de ses camarades. Ce que ne manque pas de lui repprocher une partie de l’opposition, dont Marine Le Pen, qui y voit une aubaine afin de lancer l’affrontement avec Emmanuel Macron en vue de l’élection présidentielle de 2022.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.