Violences conjugales : un gendarme pris en défaut

par francetvinfo

Emmanuel Macron a voulu entendre ce que les victimes de violences conjugales disent lorsqu'elles appellent le numéro d'écoute 39 19. Il a écouté un coup de fil d'un gendarme qui refusait d'accompagner une femme victime de violences chez elle pour récupérer des affaires. 

Retrouver toutes les infos sur la vidéo sur : https://www.francetvinfo.fr/societe/feminicides/violences-conjugales-un-gendarme-pris-en-defaut_3603391.html

Vos réactions doivent respecter nos CGU.