Violences conjugales : quand une victime pousse dix fois la porte du commissariat, sans jamais être écoutée

par franceinfo

Trop souvent encore, même si elle s'est un peu libérée depuis l'affaire Weinstein, la parole des victimes de harcèlement ou de violences conjugales n'est pas entendue. Porter plainte devient alors l'épreuve de trop. Tiphanie s'est ainsi rendue au commissariat à dix reprises, sans jamais être écoutée. Elle témoigne dans un extrait d'"Envoyé spécial".

Retrouver toutes les infos sur la vidéo sur : https://www.francetvinfo.fr/societe/violences-faites-aux-femmes/video-violences-conjugales-quand-une-victime-pousse-dix-fois-la-porte-du-commissariat-sans-jamais-etre-ecoutee_3030537.html

Vos réactions doivent respecter nos CGU.