Violences à Moirans: le bras de fer entre les gens du voyage et la justice continue

par BFMTV

Une centaine de personnes de la communauté des gens du voyage ont commis de nombreux dégâts dans la soirée ce mardi. Le but était de manifester leur colère contre la décision des autorités de ne pas laisser deux des leurs sortir provisoirement de prison pour des obsèques. La Justice affirme qu'aucune pression n'influencera ses décisions. "Il n'y a pas de sort particulier réservé à la communauté des gens du voyage. Ce sont des justiciables comme les autres (...) Nous sommes dans une démocratie, on ne fait pas pression sur la justice par des violences", a déclaré Marie-Jane Ody, de l'Union syndicale des magistrats.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.