Viol conjugal: Regardez la séquence de "Touche pas à mon poste" qui fait polémique afin de vous faire un avis sur la polémique -

par Jeanmarcmorandini.com

Selon Le Huffington Post, près de 650 plaintes ont été envoyées au CSA à la suite des interventions de plusieurs chroniqueurs de Touche pas à mon post sur l'affaire dite de "Fun Radio" dont jeanmarcmorandini.com vous a parlé à plusieurs reprises depuis le milieu de la semaine. Il s'agit en fait de ce sondage dans lequel, la station demandé si il était normal qu'une femme se plaigne de se voir faire l'amour par son conjoint alors q'elle dormait et sans son consentement.

Et ce qui énerve particulièrement certains téléspectateurs, ce sont les propos de Mathieu Delormeau qui a affirmé en plateau:

'Employer le mot viol pour ça, c’est une honte pour les gens qui sont violés. C’est agaçant parce que c’est des sujets graves. Il y a des gens qui sont vraiment violés. On sait ce que c’est un viol, à quel point ça peut être dangereux. (...) C’est pas un viol en l’attachant, en la contraignant, c’est pas ça le sens de la question ».

Pour mémoire, dans la loi Française, un viol correspond à tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature que ce soit, commis sur autrui (y compris son petit ami ou sa petite amie, son époux ou son épouse) par violence, contrainte, menace ou surprise.

A noter que, comme vous pouvez le voir sur la vidéo, pendant le débat Mathieu Delormeau a été remis en place par Benjamin Castaldi qui lui a expliqué clairement ce qu'était un viol et en particulier un viol conjugal et que dans ce cas précis, il s'agissait bien d'un viol conjugal, comme la loi le précisait de façon très claire et sans aucune ambiguité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.