VIDÉO. Les « évadés » de Saint-Cyr : retour sur un exercice militaire grandeur nature

par Ouest France - La sélection de la rédaction

  • info

La traque avait commencé dans la nuit du jeudi 25 au vendredi 26 mars 2021. Lâchés près du cap Fréhel, 171 élèves officiers de l’école militaire spéciale de Saint-Cyr Coëtquidan devaient traverser une partie des Côtes-d’Armor en deux jours et demi, sans se faire prendre par d’autres unités militaires. Et les traqueurs n’ont pas lésiné sur les moyens. Les deux compagnies de Saint-Cyr sont aidées par des plongeurs de combat du génie, une section cynotechnique, des gendarmes équipés de drones, un hélicoptère et même de radars de localisation pouvant détecter un homme à plus de 10 km. « C’est en fait une opération d’infiltration en autonomie complète. L’objectif est que les élèves s’aguerrissent par la prise de bonnes décisions et en développant différentes stratégies », indique le lieutenant-colonel Thomas Riou, du 2e bataillon de l’école.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.