VIDÉO. « Je l’ai portée, je sais ce que c’est » : un rescapé du Vel d'Hiv s'indigne du détournement de l'étoile jaune par des anti-vaccins

par Ouest France - La sélection de la rédaction

  • info

« Je l’ai portée l’étoile moi. Je sais ce que c’est. Je l’ai dans ma chair, encore. » Joseph Szwarc, rescapé de la rafle du Vélodrome d’Hiver (Vel’ d’Hiv’) de 1942, a livré un discours fort lors de la commémoration de la  journée nationale du 18 juillet à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État français.Depuis les annonces d'Emmanuel Macron, le 12 juillet, les opposants à l'extension du pass sanitaire et à la vaccination obligatoire manifestent partout en France. Certains militants anti-vaccination ont arboré une étoile jaune avec la mention « sans vaccin », en comparaison avec l'étoile jaune imposée aux juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.