VIDÉO. Covid-19 : obtenir sa troisième dose avant les six mois recommandés, c'est possible ?

par Ouest France - La sélection de la rédaction

  • info

« Je dois faire un voyage de plusieurs semaines qui m’empêchera de faire le rappel dans les délais prescrits : est-il possible d’anticiper la troisième dose avant le délai des 6 mois ? », demande Daniel, de Niort (Deux-Sèvres), à Ouest-France vous répond. Lors de son allocution du 9 novembre, Emmanuel Macron a annoncé qu’une dose de rappel contre le Covid-19 deviendrait obligatoire dès le 15 décembre pour les plus de 65 ans. Cette dose de rappel permet de lutter contre la « baisse de la protection conférée par la vaccination », explique la Haute autorité de santé.

Contrairement aux deux premières doses, réalisées dans un court délai, la dose de rappel « a pour but de mobiliser la mémoire immunitaire de l’organisme et ainsi faire perdurer la réponse immunitaire dans le temps », poursuit la HAS. Elle recommande d’attendre au minimum six mois après sa deuxième injection.

Alors comment faire en cas d'empêchement, comme c'est le cas pour Daniel ? Vaut-il mieux avancer sa dose de rappel ou au contraire la repousser ? Réponse en vidéo.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.