VIDÉO. Championnat d’Europe de coupe mulet : « c’est une façon de voir la vie »

par Ouest France - La sélection de la rédaction

  • info

Le temps d’une journée, le village de Chéniers, dans la Creuse, s’est imposé samedi 4 septembre comme la capitale européenne de la coupe mulet, style capillaire audacieux (cheveux courts dessus et longs derrière) popularisé dans les années 80. Sur place, les rares personnes arrivées sans la coupe de circonstance pouvaient se faire minutieusement sculpter les cheveux dans un stand de coiffure spécial mulet. Après le défilé des candidats, le nouveau champion d'Europe a été élu à l'applaudimètre. Et c'est le Belge Nicolas Vanderkelen qui l'a emporté grâce à un long mulet brun frisé. Ce corpulent routier est un adepte du mulet depuis 20 ans. La coupe mulet dépasse la simple apparence physique. « On s’en fout du regard des autres, de la mode. Il n’y a pas de look type à avoir. Que ce soit la couleur de peau, le genre, les vêtements, la coupe de cheveux, on veut que tout le monde soit perçu de la même façon », lâche un festivalier. « Tout le monde a l'air content, c'est le principal », se réjouissent les organisateurs qui comptent bien réitérer l'expérience l'année prochaine, en partenariat avec leurs collègues belges.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.