Vendée Globe : où en est la course ?

par LCI

  • info

Après un mois autour de l'Antarctique, c'est enfin la libération et ce malgré la grisaille. Yannick Bestaven, en tête du classement du Vendée Globe, passe le cap Horn, porte de sortie des 40è rugissants et des 50è hurlants. Les marins remontent enfin vers le nord. Damien Seguin, lui, exprime aussi sa joie après avoir passé le fameux cap. Il avoue même avoir pleuré toutes les larmes de son corps. Les mers du Sud n'ont en effet pas épargné les concurrents. Ce fut une ambiance de fin du monde selon Isabelle Joschke. Des vents forts à plus de 100km/h, des vagues de plus de neuf mètres et tout juste deux degrés au thermomètre ont éprouvé bateaux et marins ces derniers jours. Pour Maxime Sorel, c'est le carnage total. Pour sa part, Jean Le Cam, 61 ans et sept cap Horn à son actif, profite de quelques heures de conditions plus clémentes. Pour montrer sa joie, il n'hésite pas à fredonner quelques paroles du taulier. Loin devant, Yannick Bestaven, lui aussi, pousse la chansonnette.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.