Variant anglais : l’Irlande face à une flambée épidémique

par LCI

  • info

Aujourd'hui, les emblématiques pubs Dublin sont fermés à cause de la propagation alarmante du virus en Irlande. Difficile pour cet habitant de reconnaître son quartier. "C'est dingue comme c'est déprimant", affirme-t-il. Dans les hôpitaux, le nombre de malades pris en charge a quadruplé en seulement deux semaines, la faute notamment au variant anglais du Covid. Dans la rue, le port du masque n'est pas obligatoire mais est fortement recommandé. Pour limiter la casse, les écoles et les commerces non essentiels ont été fermés. En Europe, l'Irlande est désormais le pays qui connaît le plus fort taux de propagation du virus. L'une des explications est sa proximité immédiate avec le Royaume-Uni à commencer par l'Irlande du Nord, à une centaine de kilomètres de Dublin. Les habitants s'inquiètent et confient que la question n'est plus de savoir s'ils vont être contaminés mais quand. Selon les derniers chiffres, 31% des cas de contamination dans le pays depuis le début de l'épidémie ont été enregistrés la semaine dernière. Ce qui prouve l'aspect exponentiel de cette pandémie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.