Vallée de la Vésubie : huit mois après la tempête Alex, le nettoyage de la rivière continue

par LCI

  • info

Au Cros-d'Utelle par exemple, ces bénévoles sont encadrés par le Comité départemental de canoë-kayak et par les professionnels des sports d'eau vive. Huit mois après les crues meurtrières de la tempête Alex, ils continuent de panser les plaies de la Vésubie et d'en retirer les vestiges parfois aussi gros que des épaves de voitures ou de pelleteuses.Près de Saint-Jean-la-Rivière, comme dans la vallée voisine de la Roya où ils sont déjà intervenus, ils luttent contre les dépôts charriés par les flots déchaînés. Le moindre débris est enchevêtré dans les branchages, perdu dans les pierres ou noyé dans une gangue de sable. Ces tonnes de matériaux sont à déplacer et en descendant dans le lit de la rivière certains bénévoles constatent sa métamorphose.Sur les quatre zones traitées, certaines sont particulièrement reculées. Et malgré les bonnes volontés, la tâche est démesurée. Il faudra un hélicoptère pour l'évacuation des déchets les plus volumineux. Et ensuite, encore beaucoup de patience. Et pour cause, l'opération a permis de nettoyer la Vésubie sur environ un kilomètre et la rivière en compte quarante cinq.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.