Val-de-Marne : une fête illégale réunissant 300 personnes dégénère

par Kangai News

  • info

À Joinville-le-Pont, dans le Val-de-Marne, les forces de l'ordre ont dû intervenir dans la nuit de vendredi 13 à samedi 14 novembre pour stopper une fête illégale réunissant 300 individus, rapportent France Bleu et Le Parisien. La préfecture du Val-de-Marne a annoncé qu'un des participants avait été testé positif au Covid-19 et a invité tous ceux présents à aller se faire dépister. Ils étaient un peu plus de 300 à faire la fête à Joinville-le-Pont, dans le Val-de-Marne, dans la nuit du vendredi 13 novembre. Face à ce tapage nocturne, les voisins ont rapidement alerté les forces de l'ordre. Comme le rapporte France Bleu et Le Parisien, les policiers se sont retrouvés face à un pavillon littéralement transformé en boîte de nuit. En dépit du confinement qui impose une interdiction de sortir de chez soi, de nombreuses invitations avaient été partagées et diffusées sur les réseaux sociaux, indique la radio. Toutefois, la fête a dégénéré et des jets de projectiles ainsi que des bousculades ont été observés à l'arrivée des forces de l'ordre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.