Vaccins : après la pénurie, le trop-plein de doses

par LCI

  • info

Des chaises vides dans une salle d’attente déserte. Dans le palais des sports de Metz, jusqu’à 2 500 personnes peuvent se faire vacciner chaque jour. Ce jeudi comme mercredi, il y a à peine 500 candidats. Des centaines de créneaux sont libres. Pour inciter les habitants, la mairie a organisé deux journées spéciales avec des horaires étendus et sans rendez-vous. Avec plus de la moitié de la population adulte qui a reçu sa première dose, nos compatriotes sont-ils moins pressés de se faire vacciner. Les vacances d’été qui approchent, réticence face au vaccin ou encore difficulté à se rendre à un rendez-vous ? Ailleurs sur le territoire, d’autres centres constatent, eux aussi, une baisse de la demande. La semaine dernière, plus de 400 000 premières injections ont été réalisées chaque jour. Cette semaine, il y en a près de 36 000 de moins. Alors, en Isère, ce maire a eu une idée : une récompense en échange d’un vaccin. Découvrez l’intégralité de ce reportage dans la vidéo ci-dessus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.