Vaccination : pourquoi la Corse est en pointe

par LCI

  • info

Un immense parking, la possibilité de faire ses courses avant d’être vacciné, vous pouvez même garder le caddie à côté de vous, le rendez-vous ne dure que quelques minutes, les cadences sont impressionnantes. Pour le Dr Jean-Paul Carrolaggi, responsable médical du centre de vaccination Covid-19 à Ajaccio (Corse-du-Sud), une piqûre toutes les deux minutes. Il vaccine jusqu’à 300 patients par jour. Une forte productivité et des lieux accessibles, c’est un peu la méthode corse. Catherine Mozziconacci, responsable administrative du centre de vaccination Covid-19 à Ajaccio, explique : “Quand on voit sur le continent que l’accès, ce n’est pas simple pour les gens. Nous, on est de plain-pied. Et ça aussi, c’est des choses qui sont à prendre en compte dans la population qui arrive facilement chez nous”. La vaccination sur l’île s’est largement adaptée aux habitudes des Corses, en s’invitant même au pied des villages. Dans ce centre, 4 000 doses sont réservées pendant un mois, avec des ouvertures à seulement du jeudi au dimanche, parce que c’est plus pratique et plus attrayant aussi. Côté personnel médical, on fait ici appel au secteur privé et là aussi, le week-end, c’est la solution parfaite pour ne pénaliser personne. Avec cette méthode, l’Agence régionale de santé espère que la Corse connaîtra un début d’immunité collective, dès le commencement de l’été.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.