Vaccination contre le Covid : comment l'AstraZeneca pourra-t-il retrouver une dose de confiance ?

par LCI

  • info

Dans l'Hexagone, le nombre de personnes vaccinées à l'AstraZeneca est de 25 000 par jour en moyenne la semaine dernière contre 80 000 à la mi-avril. Au total, près de la moitié des flacons reçus cherchent encore des volontaires, soit 3,4 millions de doses. Pour l'heure, seuls les 55 ans et plus y ont droit car des cas très rares de thrombose ont été recensés chez des patients plus jeunes. On parle de 30 cas sur 3,8 millions d'injections en France.L'idée de faire signer une décharge aux non éligibles souhaitant se faire vacciner est évoquée par le gouvernement. Mais pour le professeur Jean-Louis Koeck, fondateur de Mesvaccins.net, c'est une mauvaise idée, "un mauvais signal". La Haute autorité de santé, elle, doit se prononcer la semaine prochaine sur une éventuelle ouverture de la vaccination à l'AstraZeneca aux plus jeunes.En outre, près de 4 millions de Français de plus de 60 ans ne sont toujours pas vaccinés et peuvent prétendre à tous les vaccins. Leur imposer l'AstraZeneca pourrait être contre-productif selon le docteur Jean-Paul Thierry, médecin spécialisé en santé publique. Il estime que les gens doivent avoir un choix et rien ne doit être rendu obligatoire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.