Vaccination : comment aller plus vite ?

par LCI

  • info

La série de vaccination commence très lentement. Mercredi dernier, 2 000 doses sont arrivées dans cet hôpital de Nancy, et les soignants de plus de 50 ans sont prioritaires. Mais aucun n'a été prévenu avant samedi soir, moins d'un soignant sur dix a répondu à l'appel. C'est la conséquence d'une campagne de vaccination gérée dans l'urgence. Le gouvernement fait face aux critiques. Il y a encore dix jours, le gouvernement misait sur une stratégie prudente pour rassurer les réticents au vaccin. Aujourd'hui, il s'adresse d'abord à ceux qui veulent se faire vacciner. Mais cela ne suffit pas pour de nombreux élus. À Saint-Ouen, le maire veut utiliser dès que possible un centre de santé pour vacciner massivement. Et à Cannes, c'est le palais du festival que David Lisnard veut transformer en centre de vaccination. Le maire a même déjà acheté deux congélateurs pour stocker les doses. Face à la pression des maires, l'exécutif veut reprendre la main. Un conseil de défense doit se tenir en milieu de semaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.