Vaccin contre la grippe : "On ne peut pas forcer les soignants" regrette l'un d'eux

par RTL

  • info

INVITÉ RTL - Jamil Rahmani, chef du service d'anesthésie réanimation urgences à l'Institut hospitalier franco-britannique de Levallois-Perret, regrette que tous les soignants ne se fassent pas vacciner contre la grippe, malgré les 3 millions de doses prévues pour eux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.