Vaccin AstraZeneca: pour Thomas Bourhis, infirmier au CHRU de Brest, "les effets secondaires ont été manifestement sous-évalués"

par BFMTV

À Brest, plusieurs équipes du CHRU ont reçu leur première dose du vaccin AstraZeneca au même moment. Pour Thomas Bourhis, infirmier dans cet hôpital et secrétaire général CGT, "les effets secondaires ont été manifestement sous-évalués". En effet, un tiers des agents vaccinés auraient des effets secondaires "importants".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.