Vacances : qu'aurez-vous le droit de faire pendant le confinement ?

par LCI

  • info

Devant la gare Montparnasse à Paris, un groupe de jeunes vacanciers ne s'en cache pas. Ils partent à Laval en Bretagne. Et l'un d'eux reconnaît ne pas avoir rempli d'attestation de déplacement. Leur voyage en Bretagne est illégal et s'ils se font contrôler, ce sera 135 euros d'amende par personne.Pour rappel, pour se déplacer à plus de dix kilomètres de chez soi, il faut un motif impérieux, l'un de ceux indiqués sur l'attestation dérogatoire de déplacement. Si certains fraudent, d'autres comptent bien respecter à la lettre les règles du confinement. Et pour faire respecter ces règles, les contrôles des forces de l'ordre seront renforcés ce week-end, en gare et sur les routes.Aux Sables-d'Olonne, sur la côte vendéenne, Lucie Rotureau gère une dizaine de locations. Elle constate que les voyageurs s'organisent au dernier moment pour partir. En effet, après avoir essuyé des annulations massives en début de semaine, elle voit de nouveau quelques réservations tomber depuis 24 heures. Des réservations qui viennent de toute la France, pour des séjours professionnels, mais pas seulement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.