USA - Regardez l'envoyé spécial de CNN, cette nuit, au coeur des émeutes à Kenosha dans le Wisconsin après le meurtre de deux personnes qui protestaient contre les brutalités policières

par morandini

Trois mois après la mort de George Floyd, un quadragénaire noir asphyxié sous le genou d’un policier blanc à Minneapolis, la colère est de nouveau vive aux États-Unis face au racisme et aux violences policières. Par solidarité, plusieurs joueurs de basket, à commencer par ceux de l’équipe voisine de Milwaukee, ont décidé de boycotter des rencontres, obligeant la NBA à reporter trois matchs de séries éliminatoires prévus mercredi.

« NOUS DEMANDONS LE CHANGEMENT. ON EN A MARRE », a tweeté la superstar des Los Angeles Lakers, LeBron James. Reflet d’une colère grandissante, les cortèges ont dégénéré chaque nuit en violences à Kenosha, avec des heurts entre les protestataires et les forces de l’ordre et de nombreuses dégradations. Malgré un couvre-feu, le déploiement de 250 soldats de la Garde nationale et les appels au calme lancés par la famille de Jacob Blake, ce scénario s’est répété dans la nuit de mardi à mercredi.

Dans ce contexte de tension extrême, deux personnes ont été tuées par balle et une troisième blessée peu avant minuit dans des circonstances qui restent assez confuses. Un adolescent de 17 ans, Kyle Rittenhouse, habitant le village voisin d’Antioch, dans l’État de l’Illinois, à une trentaine de kilomètres, est soupçonné d’être l’auteur de ces tirs et a été interpellé en vue de son inculpation pour meurtre, a annoncé la police locale sans donner plus de détails.

Selon les médias locaux, il a été vu en présence d’hommes armés qui se présentent comme des « milices » ou des « groupes d’autodéfense », désireux de protéger la ville. Le shérif du comté David Beth a confirmé leur présence dans le secteur, sans préciser si le tireur appartenait à ces groupes.

Selon des vidéos mises en ligne, le jeune homme blanc était armé d’un fusil d’assaut. Sur l’un des enregistrements, il semble s’enfuir alors qu’un autre jeune s’écroule au sol avec une balle dans la tête. Sur une autre, on le voit être poursuivi par un groupe, tomber à terre, se retourner l’arme à la main. Des tirs sont alors audibles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.