Urgences : une place s'est libérée - La chronique de Baptiste Beaulieu

par France Inter

Les services des Urgences de plusieurs hôpitaux entrent en grève et celle-ci s'étend : en plus de Nantes qui rejoint les 17 services d'Urgences parisiens, les Urgences de Mantes la Jolie, Valence, Croix-rousse Lyon, rejoignent le mouvement.

C’est un sujet qui me touche en tant que docteur, mais en tant que romancier aussi, puisque c’est dans un service d’urgence que se déroulait l’intrigue de mon premier roman et de la pièce de théâtre qui en est adaptée.

Interne, j’ai beaucoup travaillé aux urgences et j’adorais ça. Parce que les services d’Urgences, c’est de l’humanité en boîte, du beau du bon du sale du violent du triste du joyeux, serrés comme des sardines, du jus de condition humaine concentré, ce sont des rencontres fulgurantes, mais si intenses qu’on s’en souvient parfois encore des années après.

Pourquoi je n’ai pas voulu y travailler ?

https://www.franceinter.fr/emissions/alors-voila-de-baptiste-beaulieu

Vos réactions doivent respecter nos CGU.