Une bénévole de la Croix-Rouge insultée et menacée après avoir été filmée en train de réconforter un migrant sénégalais, arrivé à bout de forces dans l'enclave espagnole de Ceuta

par Jeanmarcmorandini.com

Une bénévole de la Croix-Rouge espagnole, Luna Reyes, a été photographiée et filmée en train de réconforter un migrant sénégalais, arrivé à bout de souffle et à bout de forces dans l'enclave espagnole de Ceuta, à la frontière avec le Maroc. Le geste de compassion a été accueilli par un torrent d'insultes et de menaces, proférées en majorité par des sympathisants du parti d'extrême droite Vox et des internautes indignés par la situation à Ceuta, où, depuis le lundi 17 mai, 8000 réfugiés ont tenté de franchir illégalement la frontière.

"Ils ont vu que mon petit ami était noir, ils n'arrêtaient pas de m'insulter et de me dire des choses horribles et racistes", a raconté à RTVE la jeune femme, qui a rejoint l'ONG en mars dernier dans le cadre de ses études. "Nous ne sommes pas formés pour vivre quelque chose comme ça."

Prise violemment à partie, Luna Reyes a été contrainte de passer en privé tous ses comptes des réseaux sociaux

"Aider quelqu'un dans le besoin, c'est la chose la plus normale que l'on puisse faire", a témoigné la jeune secouriste de 20 ans, au micro de la chaîne de télévision RTVE. "Il pleurait, j'ai tendu la main et il m'a serrée dans ses bras. Il s'est accroché à moi. Cette étreinte a été sa bouée de sauvetage", a-t-elle ajouté. L'homme a tenté ensuite d'établir la communication. En vain. "Il m'a parlé en français et numéroté avec les doigts de sa main. Je n'ai rien compris, mais je suis convaincu qu'il faisait la liste des amis qu'il a perdus en cours de route."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.