Un maquignon transmet son savoir-faire

par LCI

  • info

Tous les lundis depuis 42 ans, Jean Pradal, maquignon, démarre sa camionnette. Il part faire la tournée des fermes de la région pour récupérer des agneaux destinés à une boucherie locale. Retraité depuis cinq ans, Jean continue son travail de maquignon. Dans une ferme, face à face avec les bêtes, Jean observe, verrouille sa cible et s'élance. Jean Pradal reste cependant évasif sur les critères de sélection d'un agneau. Il ne tient pas à livrer ses secrets. D'ailleurs, à 66 ans, il a encore le bon œil et le pied sûr, comme il aime le dire. Et depuis toujours, Jean négocie à la parole le prix des agneaux. Pressé, Jean Pradal n'aime pas être en retard pour se rendre de ferme en ferme. Quant à son savoir-faire traditionnel, il veut le transmettre. Alors depuis quelques années, Baptiste Moulin, un boucher de 24 ans, l'accompagne. Ce dernier a affirmé que le maquignon lui apprenait énormément de choses. Une relève qui s'organise et qui réjouit Jean.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.