Un jeune Belge de 18 ans est désormais porté disparu depuis 3 mois en Australie sans véritable piste de la part des enquêteurs

par morandini

Cela fait 3 mois que l'on a perdu toute trace de Théo Hayez, un jeune randonneur belge parti vivre un an en Australie. "Toutes les pistes d'investigation" sont explorées, assure la police australienne. Des analyses ADN sont encore en cours pour déterminer si une casquette retrouvée près du phare de Byron Bay mi-juillet est celle portée par Théo Hayez lors de son voyage dans l'île-continent.

Théo Hayez a été aperçu pour la dernière fois le 31 mai au sortir d'une boîte de nuit dans la station balnéaire de Byron Bay. Son téléphone a été borné le lendemain près du phare au nord-est de la localité.

Lors de recherches menées par des volontaires dans les environs, une casquette similaire à celle portée par le jeune homme a été retrouvée mi-juillet et remise à la police. "Des tests ADN sont toujours en cours, sans qu'il y ait de délai précis", a indiqué à Belga la porte-parole interrogée sur les délais des analyses. "C'est au cas par cas, cela dépend de la complexité, de l'endroit, du nombre de personnes", a-t-elle précisé.

Erwan Ferrieux voyageait avec Hugo Palmer, un touriste britannique de 20 ans. Depuis novembre dernier, les deux jeunes hommes sillonnaient l'Australie. Un voyage qui les a emmenés en février dernier à Port Macquarie, une ville touristique populaire située à plus ou moins 400 kilomètres de Sydney. Une ville dans laquelle Erwan et Hugo ne sont restés que quelques jours. Sauf que le 18 février dernier, ce sont les affaires des deux garçons qui ont été retrouvés sur une plage. Peu de temps après, c'est leur voiture de location qui a signalé dans un parking à proximité. Elle contenait des effets personnels appartenant aux deux jeunes ainsi que leurs documents.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.