Ukraine: vers un allongement de la liste noire de l'UE

par euronews (en français)

“Poutine, pas touche à l’Ukraine!” Voilà un des slogans très explicites scandés par une poignée de manifestants ukrainiens regroupés à Bruxelles ce mercredi. Leur but: faire pression sur les ministres des Affaires étrangères. Car ce jeudi, ils doivent décider de nouvelles sanctions contre la Russie.

“Nous voulons des sanctions, des sanctions, des sanctions!”, s’emporte cette activiste ukrainienne. “On sait qu’ils en parle, maintenant il faut agir!”

Pourtant, pas de nouvelles sanctions économiques à l’ordre du jour. Pour l’heure, les 28 se dirigent vers un allongement de liste noire des personnes impliquées dans le conflit. Des mesures contestées côté russe.

“Je suis contre le durcissement des sanctions, je ne veux même pas qu’on en parle”, a déclaré Andrei Bystritsky, membre d’un forum de discussion pro-Kremlin. “Je préfère la voie du dialogue sur base d’informations fiables, vérifiées et intellectuellement honnêtes”.

Le bombardement de la ville de Marioupol et la mort de nombr

Vos réactions doivent respecter nos CGU.