Turquie : journée de grève et de protestations après le drame de Soma

par euronews-fr

Des milliers de personnes exprimaient leur rage ce jeudi en Turquie après l'accident minier de Soma. À Izmir, à environ 120 km de la mine, 20 000 manifestants dénonçaient une négligence du gouvernement. La police a tiré des gaz lacrymogènes pour les disperser.

Selon l'agence de presse Dogan, le président d'un des principaux syndicats ouvrier du pays a été hospitalisé après une violente charge policière.

Quatre syndicats avaient décrété pour ce jeudi une journée de grève à travers le pays en hommage aux mineurs tués.

Les premiers signes de colère sont apparus dès mercredi, à Soma, mais aussi à Istanbul et Ankara.

Ce jeudi, plusieurs milliers de personnes se sont également rassemblées dans les deux plus importantes villes du pays.

La tragédie à Soma a réveillé la contestation contre le gouvernement. Les manifestants lui reprochent d'avoir ignoré des avertissements répétés sur l'insécurité dans les mines.

Avec AFP et Reuters

Vos réactions doivent respecter nos CGU.