Trop utilisé en automédication, le paracétamol pourrait repasser derrière le comptoir des pharmaciens

par BFMTV

L’ANSM publiera ce jeudi matin une information sur le paracétamol et certains anti-inflammatoires non stéroïdiens, comme l'ibuprofène et l'aspirine. L'agence de santé ne veut plus le libre accès à ces produits et souhaite qu’ils soient placés derrière le comptoir, car ils sont trop utilisé par les Français en automédication.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.