Troisième étape du déconfinement : les restaurateurs prêts pour le grand jour ?

par LCI

  • info

Pour Jean-Michel, le grand jour de réouverture c'est demain. Ce restaurateur brestois a fait le choix de se passer de terrasses. "On aurait pu mettre trois, quatre tables devant et manger devant les pots d'échappement des voitures. On n'est pas équipé pour ça".Ce matin, c'est l'excitation de la reprise. Des langoustines fraîchement pêchées et des éclats de rire, à chaque livraison, ce sont des nouvelles retrouvailles dans ce restaurant. En cuisine, l'équipe s'active déjà. Après sept mois d'arrêt, chacun reprend doucement ses marques.À J-1, le programme est chargé. Le chef Jean-Michel s'en va retrouver son charcutier préféré pour transformer sa viande. "Ça c'est de la bonne ambiance : la restauration, les copains charcutiers. Le plaisir de se retrouver, ça nous a manqués".À Lille aussi, c'est l'effervescence. Jean-Charles doit réagencer sa salle. Le casse-tête du jour : réduire la jauge à 50% de sa capacité et s'adapter aux contraintes sanitaires. "Le plus important, c'est la distance entre les tables des différents groupes de personnes qui sont accueillis au restaurant. Il faut un mètre."Cet exercice, le restaurateur lillois commence à en avoir l'habitude. "On a eu énormément des modes de travail et d'organisation différents depuis plus d'un an. C'en est un nouveau. Enfin, on peut rouvrir". Pour que les salles soient pleines, il faudra attendre le 30 juin. Prochaine date clé du déconfinement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.