Travailler dans l'aérien: des rêves d'enfant volés par le Covid

par AFP FR

  • info

Des salles de cours vides, un hangar peu fréquenté: crise sanitaire oblige, le Centre de formation par apprentissage (CFA) des métiers de l'aérien à Bonneuil-en-France a dû réduire la voilure. Les formations d’hôtesses de l'air et de stewards sont totalement à l'arrêt, celles de personnels d'accueil des aéroports réduites à la portion congrue. Le secteur aérien n'embauche plus, mais certains jeunes passionnés veulent encore y croire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.