TikTok : des ados propulsés au rang de stars

par LCI

  • info

Une bande de jeunes gens à la sortie du lycée, une scène banale. Mais parmi eux, Lola a quelque chose en plus. C'est une célébrité sur les réseaux sociaux. Ce succès, elle le doit à ses photos et vidéos qu'elles publie tous les jours sur Tik Tok, l'application qui fait fureur auprès des adolescents de 12 à 18 ans. De courtes séquences de vie, des danses, visionnées par des dizaines de milliers d'abonnés. Si sa priorité dit-elle, c'est le bac, Lola, téléphone toujours à portée de main, filme chacun de ses faits et gestes. Et ce succès commence à lui rapporter des bénéfices, comme chez ce coiffeur, avec qui elle a signé un partenariat. Des coiffures gratuites, jusqu'à trois fois par semaine, contre des vidéos postées sur les réseaux.Et ses avantages ne se limitent pas aux commerçants du quartier. Lola attire aussi les grandes marques qui la rémunèrent plusieurs centaines d'euros par mois pour présenter leur produit. Un argent de poche conséquent pour ces jeunes qui vivent encore chez leurs parents. Avec ces célébrités, on voit aussi émerger de nouveaux métiers. Des agents, à peine plus âgés qu'elles, mais dont la présence rassure des parents parfois réticents, car ils contrôlent les contenus et négocient des contrats plus importants. Ces deux jeunes hommes d'affaires comptent une trentaine de lycéens comme Lola dans leur agence, dont Quentin, avec qui elle improvise une vidéo qu'ils partagent immédiatement sur les réseaux sociaux pour augmenter chacun leur nombre d'abonnés. Des jeunes qui semblent maîtriser tous les codes de ces réseaux.Mais pour éviter les dérives, certains rectorats mettent des programmes en place dès le collège sur le modèle des applications qu'elles utilisent. Aidés par leurs professeurs, ils sont ainsi sensibilisés aux risques de dérapages sur les réseaux sociaux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.