Thierry Ardisson vole au secours de Raquel Garrido

par 6MEDIAS

C'est la nouvelle star de la télé que les observateurs aiment déjà détester. L'insoumise Raquel Garrido fait sa première dans "Les terriens du dimanche" ce 10 septembre. La porte-parole du parti de Jean-Luc Mélenchon enfile le costume de journaliste. Un mélange des genres qui a fait grincer des dents notamment lors de la conférence de presse d'Edouard Philippe le 31 août dernier, où elle a pu faire partie des heureux élus qui ont pu interroger le Premier ministre. Une nouvelle chroniqueuse logiquement soutenue par son nouveau patron Thierry Ardisson. "Elle a eu raison de venir: si tout se passe bien, dans quelques semaines elle parlera à un million de personnes! Elle n’est pas con: elle se sert de la télé pour faire passer ses idées", analyse ce samedi 9 septembre le présentateur dans une interview accordée au site du Figaro à l'occasion de la promotion de sa nouvelle émission diffusée sur C8, chaîne dont le grand patron Vincent Bolloré est propriétaire. Une alliance qui a de quoi étonner. "C’est une gramsciste: elle sait que si on veut détourner un avion, il faut d’abord monter dedans! Je ne comprends pas le procès qu’on lui fait en disant qu’elle bosse pour Bolloré", commente Thierry Ardisson dans les colonnes du site du Figaro. Mais Raquel Garrido n'a pas besoin d'avocat puisqu'elle est elle-même avocate et se défend sans doute mieux que personne. "C'est quasiment impossible de me museler. On ne prend pas Raquel Garrido pour la museler, sinon on ne prend pas Raquel Garrido", avait-elle déclaré dans une interview accordée à Puremédias.

 
1 commentaire - Thierry Ardisson vole au secours de Raquel Garrido
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]