Thierry Ardisson règle ses comptes avec Bernadette Chirac

par 6MEDIAS

Thierry Ardisson a la rancune tenace. Plus de 10 ans après l'arrêt de son émission "Tout le monde en parle", sur France 2, l'animateur revient sur cet épisode de sa carrière dans les colonnes du magazine Society. Et selon lui, la décision serait venue de Patrick de Carolis, alors à la tête de France Télévisions. "Dès la saison 2006/2007, De Carolis précise que tout animateur qui officie sur France Télévisions ne peut désormais plus travailler sur une autre chaîne hertzienne", se souvient Thierry Ardisson, qui attribue à cette décision une dimension politique, puisque selon lui, Patrick de Carolis aurait été nommé à son poste sous l'impulsion de Bernadette Chirac, alors première dame. Et cette dernière n'aurait pas apprécié le ton de l'émission de France 2, arrêtée en 2006. "Je me moquais beaucoup d’elle, du genre : 'Je comprends qu'il soit toujours dehors, Jacques, quand on voit sa femme'. Il n'est pas impossible qu'elle lui ait demandé de me dégager", a estimé Thierry Ardisson, huit ans après la fin de son célèbre programme. Désormais engagé avec le groupe Canal+, le célèbre animateur n'a certainement plus à se soucier de plaire à la présidence de la République.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU