Tendance : le succès de la mode unisexe

par LCI

  • info

Dans les rayons pour femme d'un grand magasin, le mannequin porte ce qu'on appelle des "vêtements unisexes". Cette mode masculine-féminine est née sous le crayon d'Yves Saint Laurent. En 1966, il présente dans sa collection couturière pour femme, un complet smoking. A l'époque, on disait cette mode "culottée et osée". Mais 50 ans plus tard, fini l'androgynie marginale. Par ailleurs, la chemise blanche piquée au vestiaire masculin est devenue un classique. Désormais, on s'affranchit des normes sexuées sur les podiums, dans la rue ou en vitrine, sur les étals des magasins. Le bon chic sans genre est aussi un vrai business qui a su humer l'air du temps. Il existe d'ailleurs des boutiques qui ne proposent que des vêtements unisexes. Et aujourd'hui, les grandes enseignes de prêt-à-porter ont toute une collection mixte. Même la célèbre marque de marinière 100% française a décidé d'habiller hommes et femmes. Les chausseurs surfent également sur la tendance, notamment pour répondre à une demande croissante de femmes à la recherche de confort et de style.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.