Tempête Alex : la lente reconstruction des vallées des Alpes-Maritimes sinistrées

par LCI

  • info

Dans le centre de Saint-Martin-Vésubie (Alpes-Maritimes), la vie a repris son cours presque normalement mais pas pour les sinistrés qui habitaient la centaine de maisons détruites ou inaccessibles comme Jocelyne. Sa maison est toujours debout mais elle ne peut y habiter. Dans des cas comme celui-là, il est difficile de recevoir des aides financières. Huit mois après la tempête, les sinistrés demandent aux assurances et à l'Etat d'intervenir rapidement. Ce lundi, Emmanuel Macron a promis 500 millions pour aider les vallées sinistrées. C'est beaucoup, mais le compte n'y est pas. "Il y a plus d'un milliard de travaux à réaliser. Ce que nous a donné le président, on le prend. C'est toujours mieux que rien… Et puis pour le reste, on verra", confie Ivan Mottet, maire de la ville. Une grande partie des travaux a pourtant été financée par les collectivités locales comme cette route qui a permis de désenclaver de nombreux quartiers. En ce moment, plus de 200 personnes travaillent quotidiennement dans la Vésubie. Il faudra encore au moins cinq ans de travaux pour refaire les routes de la vallée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.