Télétravail à 100% : une disposition pas si facile à appliquer

par LCI

  • info

Jean Castex a affirmé ce jeudi soir que 45% des salariés du secteur privé avaient télétravaillé au moins une fois cette semaine. On est encore loin des cinq jours sur cinq de travail à distance, fortement recommandé par le gouvernement. Dans la réalité, l'application de cette consigne est très compliquée et les obstacles très nombreux. C'est notamment le cas à Marketing Lab, une entreprise de la région parisienne. Dans cette société, une trentaine de salariés répondent à des standards téléphoniques à la place de grandes entreprises. À première vue, les employés de Marketing Lab pourrait faire leur travail de chez eux. Mais selon leur dire, la réalité est plus compliquée, particulièrement "quand on a des enfants en bas âge". Ainsi, la moitié de ces salariés refuse le télétravail à temps plein. En moyenne, ils passent trois jours chez eux et deux en entreprise. Pour la directrice, Patricia Fauvel, il serait impossible techniquement de faire davantage. Ce jeudi soir, en écoutant le discours de la ministre du Travail, elle n'était pas satisfaite. Pour être aidée, elle propose par exemple un allègement des cotisations sociales pour les heures télétravaillées.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.