Syrie : 4 ans déjà, et peu d'espoir...

par euronews-fr

Le conflit syrien entre ce dimanche dans sa 5ème année. Quelle perspective ? Experts géopolitiques, stratèges militaires, chacun y va de son commentaire, assez peu encourageant. Et puis il y a la population qui, depuis 4 ans, a appris à faire face. La violence, les pénuries, l’exil… Il y a aussi l’envie de croire en des lendemains meilleurs. “Ce que je veux, moi, dit Mohamed, enfant d’Alep, c’est avoir les meilleurs résultats possibles à l‘école. Je demande la même chose pour mes frères. Comme ça, notre papa qui est au paradis, sera fier fier de nous.” Le conflit a commencé par un soulèvement populaire, qui s’est transformé en insurrection armée. Les violences ont obligé des millions de civils a fuir, comme Um Bashir, interrogée dans la banlieue de la capitale Damas. “Ce que j’espère, dit-elle, c’est pouvoir retourner chez moi. Il faudrait que tout cela s’arrête. Je n’ai plus beaucoup d’espoir, mais je remercie Dieu quand même. Avec mes enfants, on vit dans des conditions misérab

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU