Surmenés et sous pression, les internes en médecine tirent la sonnette d'alarme - Le 06/05/2016 à 19:00

par CNEWS

Des gardes de 24 heures, voire plus et ce plusieurs fois par semaine, pas de reconnaissance de la profession et une paye misérable... Les internes des hôpitaux se disent à bout. Certains sont au bord du burn-out. Un décret, publié il y a un an, devait leur permettre de travailler dans de meilleures conditions. Mais aujourd'hui, ils n'en voient pas les effets. Leurs responsables syndicaux tirent la sonnette d'alarme et en appellent à la ministre de la Santé Marisol Touraine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.