Supporters dans les stades : les conditions du retour

par LCI

  • info

À quand le retour de Ola, le frisson collectif dans les stades ? Ce n'est pas pour tout de suite. Avant cela, il faudra certainement passer par des matchs expérimentaux. Des pistes sont déjà discutées. D'abord, les autorités sportives envisagent une éventuelle jauge réduite de spectateurs : 25% de la capacité totale par exemple pour les stades en plein air, avec distanciation sociale. Penser ensuite à la possibilité de se rassembler par petit groupe comme cela a été fait l'été dernier.Des tests antigéniques réalisés en amont sont aussi sur la table, comme l'utilisation de d'application "Tous anti-Covid" pour tracer les supporters qui participeraient à l'expérimentation. Des idées, mais pour l'instant, rien n'est acté. "Si ça va bien d'ici un mois, on ne passera pas par ces expérimentations pour reprendre. Si jamais, la crise sanitaire et ses difficultés continuent encore plus longtemps, ces expérimentations auront un sens", précise Roxana Maracineanu, ministre déléguée chargée des Sports.Quant aux supporters, ce protocole strict ne semble pas entamer leur envie de retourner en tribune. Avec le virus, il s'agit de repenser toute la stratégie d'accueil du public, de gérer les flux. Pour Mustapha Abba-Sany, PDG du groupe S3G-Gest'N Sport, président de l'OPSE, le principal défi se trouve aux portes des stades. Une décision devrait être prise mardi à Matignon.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.