Story 1 : Mayenne, la joggeuse a "menti" - 12/11

par BFMTV

Auditionnée une troisième fois ce vendredi, la joggeuse a indiqué avoir menti, ne pas avoir été enlevée et s’être rendue à Sablé-sur-Sarthe à pied. Elle a dit aux enquêteurs que ses blessures sont d'origine accidentelle. Elle aurait notamment découpé son tee-shirt avec une paire de ciseaux. Elle a ajouté être désolée d'avoir causé une mobilisation importante. La jeune fille fera l'objet d'une procédure pour dénonciation d'infraction imaginaire. L'enquête nécessitera de réunir les éléments relatifs à sa personnalité, susceptibles d'éclairer les raisons de son comportement pour l'heure inexpliqué. On en parle avec: Célia Giusfredi, envoyée spéciale de BFMTV à la gendarmerie de Château-Gontier (Mayenne). David Corona, profiler, ex-formateur de négociateurs au sein de la Cellule Nationale de Négociation de la Gendarmerie et fondateur de l’agence In-Cognita. Cécile Ollivier, cheffe du service police-justice de BFMTV. Et Stéphanie Germani, docteur en psychologie, auteure de “Coulisses de psychothérapies en prison” aux éditions de l’Harmattan.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.